vendredi 14 janvier 2011

La télépathie


A la différence des messages transmis par les moyens habituels (ondes radio, voix, etc.), la distance spatiale ne revêt aucune importance en télépathie : la communication s'effectue aussi bien, que le récepteur et l'émetteur se trouvent dans la même pièce ou bien à plusieurs kilomètres l'un de l'autre. La communication télépathique intervient de façon simultanée, même si le percipient ne s'en aperçoit pas rationnellement et ne la comprend parfois que plus tard.

Les télépathes se répartissent en deux catégories distinctes : les récepteurs (ou percipients), à savoir ceux qui parviennent à percevoir un message transmis, et les émetteurs (ou agents), c'est-à-dire ceux qui arrivent plus facilement à l'envoyer. Certains individus possèdent naturellement les deux facultés.

Témoignage
En 1935 un jeune savant russe, Lomonossov, se trouvait à bord d'un navire à destination d'Odessa. Il retournait dans sa patrie après avoir séjourné quelque temps à l'étranger pour ses études.
Une nuit, il rêva de son père : celui-ci était sur la plage d'un îlot perdu de l'Arctique et l'appelait désespérément à l'aide. Son bateau de pêche avait fait naufrage et il avait réussi à grand-peine à gagner le rivage avec quelques rares compagnons. Le jeune homme connaissait cet îlot, car bien des années auparavant il y avait cherché refuge avec son père lors d'une tempête. Quand il arriva chez lui, Lomonossov apprit que son père avait effectivement disparu en mer depuis environ quatre mois. Profondément bouleversé, le jeune homme réussit à convaincre le groupement des pêcheurs de partir à sa recherche sur l'îlot en question. Au bout de plusieurs semaines, il obtint la confirmation de ce qu'il craignait, à savoir que l'on avait retrouvé le corps de son père juste à cet endroit.
Lomonossov raconta son rêve à un autre savant russe, Leonid VassÏev. Ce dernier fut tellement frappé par le récit qu 'il consacra sa vie à l'étude de l'énergie inconnue responsable des « actions psychiques à grande distance », pour reprendre le terme employé dans la Russie de l'époque à propos des phénomènes télépathiques.

Télépathie et N.D.E

La télépathie évoquée par de rares expérienceurs concerne essentiellement cette inexplicable capacité, qu'ils ont connu lors de leur EMI, de lire dans les pensées et de ressentir les émotions des personnes qui assistaient à leur " décès ". Notons qu'il s'agit-là d'une télépathie à sens unique, qui se distingue de cette forme de communication utilisée lors de la rencontre avec des défunts ou avec l'entité de lumière. Cette forme de communication-là, si l'on veut bien la considérer comme relevant du paranormal, demeure invérifiable puisqu'aucun témoin n'est en mesure de confirmer les dires du sujet.

Pour tester votre aptitude à la télépathie et vous aider à développer cette intéressante faculté paranormale, munissez-vous d'un jeu de cartes spéciales appelées « Zener », du nom de leur inventeur.
L'emploi des cartes Zener Le jeu se compose de vingt-cinq cartes : cinq pour chaque série de dessins représentant une étoile, des lignes ondulées, un carré, une croix et un cercle. Au cas où vous ne les trouveriez pas dans le commerce, vous pourrez toujours les fabriquer vous-même en reproduisant les symboles sur des morceaux de carton assez épais. Pour les utiliser et réaliser l'expérience, faites appel à un ami et procédez de la façon suivante : - divisez une feuille de papier en quatre colonnes : nombre d'essais, agent, percipient et résultat, et ...