jeudi 23 août 2012

LA LUNE



La symbolique lunaire

La lune est chargée de symbolisme. Elle est l’opposé du soleil qui est chaud, sec, actif et positif. 
Dans de nombreuses cultures le soleil est rattaché au masculin, tandis que la lune est, quant à elle, négative, passive, humide, froide et féminine. Chez les Incas, la lune était d’ailleurs considérée comme « la femme du soleil ».

D’autre part, la lune est souvent mise en rapport avec le corps et divers aspects de la sexualité humaine, à l’instar du soleil qui figure l’esprit.

De l’observation de l’aspect cyclique de la lune a souvent découlé, par analogie, les cycles du monde vivant et des humains en particulier.

La lune est souvent associée à la mort. Aussi, l’aspect évolutif des phases de la lune fait-elle de celle-ci un symbole de transformation et de métamorphose. On peut prendre l’exemple des loups-garous (terme apparu au XII ème siècle) et des vampires ou encore des métamorphoses de l’individu normal (excitation, colère, violence…)

Au niveau symbolique, on a également l’opposition, bien connue, entre nature et culture. On peut cependant avancer que l’explication serait que la femme est plus proche de la nature et l’homme de la culture



Les croyances lunaires

Concernant le caractère et l’esprit, la pleine lune aurait une action sur les émotions et l’humeur. En effet, elle favoriserait l’irritabilité, l’excitabilité, la colère, la violence, la mélancolie et serait capable de mener à la folie ou au crime.

Pour illustration, les Grecs de l’antiquité nommaient les malades mentaux et les épileptiques « séléniaques » de senelê : la lune. On trouve aussi cette référence dans les cultures européennes avec les « lunatiques » d’origine latine.

Au niveau du corps, la pilosité (les cheveux en particulier) et la pousse des ongles seraient traditionnellement influencés par la lune.

On prête également à la lune une action sur le rythme biologique dans son ensemble (circulation du sang, infections, verrues, affections respiratoires, troubles de la vue....)

Les influences physiologique semblent se partager entre effets positifs et effets négatifs. En effet, si la lune est généralement tenue pour responsable d’impacts néfastes, sa plénitude est parfois associée à la guérison de telle ou telle maladie. Aussi, dès le moyen âge en Europe, on dit qu’elle aurait un impact positif sur le désir sexuel de l’homme et sur la qualité de son sperme. De la même façon, les menstruations féminines sont mises en parallèle avec la périodicité lunaire tout comme la grossesse et les accouchements.



La Lune et la médecine populaire

Contre les verrues

Au temps de Pline, on disait qu’il suffisait de s’allonger sur un sentier, le visage tourné vers une lune de 20 jours, pour guérir de ses verrues en les frottant avec le premier objet que l’on trouvait. On pouvait également guérir de ce mal en se frottant les mains au clair de lune. En Bretagne, on disait « Salut Pleine Lune, prends ces verrues et emporte les loin d’ici ».

Contre les maux de dents

Pour enlever les maux de dents, il suffit de s’écrier : « Ah, qu’il est beau ! » lorsqu’on aperçoit le nouveau croissant de Lune. On doit ensuite prendre un peu de boue sous sa chaussure gauche et la porter à sa bouche.

Contre la surdité

Les sourds pourraient recouvrer une ouïe normale en regardant la Lune tout en récitant trois Pater et trois Ave en l’honneur de Ste Appoline. 

Contre l’épilepsie

En Italie, on guérirait l’épilepsie en citant 3 Pater dès que l’on voit la nouvelle Lune

Contre les scrofules (Hypertrophie des ganglions lymphatiques, d'origine inflammatoire ou tumorale)

En Sicile, les scrofuleux doivent s’agenouiller devant la pleine Lune et frictionner la partie de leur corps malade en récitant «  Ronde pleine Lune, nettoie cette gorge, nettoie-là tout autour, afin qu’à ton retour tu ne trouves plus les racines du mal. »

Voici le lien d'un de mes anciens articles afin de vous expliquer l'importance et les différentes phases de la Lune en magie :

Voici un autre lien d'un rituel lunaire assez simple qui vous permettra de vous placer sous la protection de la Lune :